Photobucket

 (Découvrez ici de nombreuses images anciennes et récentes du village et de son annexe.)


Photobucket
 

Chaque ouvrage de la ligne Maginot était équipé d’un standard téléphonique qui permettait de recevoir des communications de l’extérieur et d'en transmettre. Les lignes téléphoniques étaient dissimulées sous terre, enterrées à une profondeur de 2 à 3 mètres.

Le réseau téléphonique extérieur était quant à lui formé de diverses nappes dont deux couraient parallèlement au front, à quelques kilomètres en arrière de la L.P.R. (Ligne Principale de Résistance).

Ces nappes étaient prolongées vers l’arrière par d’autres nappes. A leurs croisements, les chambres de coupure étaient prévues pour effectuer des raccords avec les troupes d’intervalle ou des réparations. Il était en outre prévu que les circuits puissent être divisés en cas de rupture d’un câble.

 

¤ LA FROHMUHL ¤ A3¤


Cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos
Des boutons "Prev." et "Next" sont disponibles
en haut des photographies
_



 



 

 Haut de Page


  

Haut de Page


 

Bibliographie:

  • MARY Jean-Yves, HOHNADEL Alain, Hommes et ouvrages de la ligne Maginot, t. II, Histoire et collection, 2001.

 

 

 


 Photobucket

      00044075

 

 

 





 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement